ISSY Flash
boutique pratique
16, rue Auguste Gervais
92130, Issy-Les-Moulineaux
FRANCE

Tel: 01 41 23 83 60
Fax : 01 41 23 83 66
www.boutique.musee-issy.fr

Horaires de la boutique :
  • Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
  • Samedi et dimanche : de 14h à 18h
  • Juillet : du mercredi au dimanche : de 13h à 18h
  • Fermé le lundi, au mois d’août et les jours fériés
boutique Issy Media
Informations Issy Media Newsletter Issy Media
Inscrivez vous à notre newsletter et recevez nos actualités ainsi que les offres de notre boutique :
Inscription Désinscription
 Email :

Exposition du 08/12/2010 au 13/03/2011

EXPOSITION "Raymond PEYNET : un peu, beaucoup, passionnément… "

 

Célèbre pour ses dessins d’amoureux, qui ont fait le tour du monde et sont devenus le symbole de l’amour et de la tendresse, Raymond Peynet, dessinateur et talentueux humoriste, œuvra en réalité dans de multiples domaines tels que la presse mais aussi le théâtre. L’exposition rétrospective, présentée pour la première fois en France au Musée Français de la Carte à Jouer, à Issy-les-Moulineaux, témoigne de cette diversité.

Raymond Peynet (1908-1999), qui signait simplement Peynet, appartient à la génération des dessinateurs de l’après guerre, qui comptaient Touchagues, Jean Effel ou Dubout. Son nom est associé aux amoureux qu’il créa à la pointe de son crayon en 1943. Ce couple au charme désuet devint très rapidement le symbole de la jeunesse et de l’amour. Les silhouettes de la jeune fille à la gorge pigeonnante, et celle du jeune homme aux cheveux raides surmontés d’un petit chapeau rond ont couvert les pages d’innombrables recueils, ainsi que des affiches, des foulards ou des mouchoirs... jusqu’aux services en porcelaine qui ont fait pénétrer les amoureux dans les foyers ! Il imagina aussi, avant l’arrivée de « Barbie » et à l’image de ses amoureux, des poupées en latex qui après avoir servi de jouets, sont devenues des objets de collection. Chaque année pour la Saint Valentin, le petit couple réapparaît en dépit des modes et des changements.

 Discret, Peynet fut pourtant honoré de nombreuses distinctions françaises et étrangères. Un film, des expositions, un musée lui furent consacrés, mais le plus bel hommage lui fut rendu au Japon avec la sculpture en bronze de ses amoureux élevée en 1995 à Hiroshima comme symbole de la paix.

Attiré néanmoins par plusieurs formes de création, cet artiste exerça son talent dans d’autres voies : la publicité, les décors et les costumes de théâtre, l’illustration de livres… Mais c’est sans doute avec les dessins de presse largement diffusés dans les quotidiens et les hebdomadaires que Peynet put le mieux exprimer son talent d’humoriste : petites scènes brièvement légendées, empruntées aux événements politiques comme aux faits divers.

Intéressé par des formes d’art plus ludiques, Peynet créa également un jeu de cartes dont quelques esquisses et les gouaches originales trouvent naturellement leur place au sein du Musée Français de la Carte à Jouer

Ce créateur d’images fut aussi l’auteur en 1946, d’une vitrine de Noël pour les Galeries Lafayette, qu’il baptisa poétiquement « L’Orchestre Céleste ». Cette scène que l’on pensait disparue, est aujourd’hui reconstituée et présentée dans l’exposition avec ses automates d’origine.

 Ce sont ces différentes facettes connues ou moins connues de Raymond Peynet que le public est invité à redécouvrir grâce aux nombreux prêts consentis par la famille de l’artiste, par la maison Roullet-Descamps, et par quelques autres amis.