ISSY Flash
boutique pratique
16, rue Auguste Gervais
92130, Issy-Les-Moulineaux
FRANCE

Tel: 01 41 23 83 60
Fax : 01 41 23 83 66
www.boutique.musee-issy.fr

Horaires de la boutique :
  • Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
  • Samedi et dimanche : de 14h à 18h
  • Juillet : du mercredi au dimanche : de 13h à 18h
  • Fermé le lundi, au mois d’août et les jours fériés
boutique Issy Media
Informations Issy Media Newsletter Issy Media
Inscrivez vous à notre newsletter et recevez nos actualités ainsi que les offres de notre boutique :
Inscription Désinscription
 Email :

Exposition du 17/05/2017 au 13/08/2017
Exposition « PEINDRE LA BANLIEUE, de Corot à Vlaminck » Du mercredi 17 mai au dimanche 13 août 2017 Cette exposition présente une sélection d’œuvres rassemblées autour du thème de la banlieue et de son évolution, vues à travers le regard de peintres du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle. Elle a été préparée en liaison avec le Centre d'Arts « L’Atelier Grognard » de Rueil-Malmaison qui l’a présentée du 9 décembre 2016 au 10 avril 2017 (commissaires : Mesdames Colette Bal-Parisot, Directrice, et Véronique Alemany, conservateur général honoraire du patrimoine). Différents prêts obtenus auprès d’institutions françaises (Musée d’Orsay, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Musée des Beaux-Arts d’Orléans, Musée des Beaux-Arts de Reims entre autres) permettent d’offrir à la curiosité du visiteur des tableaux réalisés par des artistes au renom aussi grand que Camille Corot, Charles Daubigny, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Maurice Denis, Maurice Utrillo, Raoul Dufy notamment. L’exposition explore les sites franciliens qu’ont fréquentés ces artistes – mais aussi les petits maîtres - à un moment où s’imposent la peinture de plein air et la recherche simultanée de nouveaux motifs. D’abord tirés de la nature et de la vie rustique, ceux-ci sont, au fur et à mesure que se développent les moyens de transport et le chemin de fer en particulier, empruntés à deux univers alors en plein essor : l’industrie d’une part et les loisirs d’autre part. Les mutations sans précédent qui marquent profondément le siècle, donnent à la périphérie de Paris de multiples visages, à l’exemple de la Seine, trait d’union entre tous ces territoires consacrés à la fois aux pratiques ludiques traditionnelles et à un trafic fluvial métamorphosé par les conjonctures économiques successives. Pendant qu’ils représentent ce passage d’un paysage champêtre à un paysage de plus en plus domestiqué, les peintres de la nature deviennent des peintres de la modernité. Les alentours de la capitale se muent peu à peu en un univers propice aux recherches picturales sur le paysage et en viennent à constituer pour nombre d’entre eux une étape importante dans leur parcours artistique. C’est cette diversité thématique et esthétique offerte par la banlieue au cours d'un siècle, de 1850 à 1950, de l’Ecole de Barbizon à l’École de Paris, que l’exposition souhaite restituer, en rappelant non seulement l’industrialisation, mais aussi ses contrepoints : la survivance du monde agricole, l’émergence d’une civilisation des loisirs, l’expansion urbaine à travers la multiplication des zones d’habitat. Ainsi à travers les pièces sélectionnées et les choix muséographiques, l’exposition montre des œuvres dont les auteurs se sont plu à peindre la banlieue comme un coin de paradis, que ce soit en représentant des paysages arcadiens, ou en évoquant des lieux de détente et de loisirs ouverts aux « pratiques récréatives ». Elle attire aussi l’attention sur le fait que la banlieue a été un acteur économique, où l’industrialisation qui se développe, côtoie longtemps un secteur agricole très vivace. Elle souligne enfin que le développement de la banlieue prend de plus en plus la forme d’une expansion urbaine stricto sensu, au terme de laquelle la banlieue aujourd’hui, est surtout perçue comme de longs rubans urbanisés où alternent grands ensembles d’habitat social et logements pavillonnaires. La découverte de l’exposition s’accompagnera d’un dispositif de médiation innovant : le LiFi. Grâce à ce support, des informations variées permettent une découverte plus détaillée, via des tablettes connectées, une sélection des œuvres présentées. Autour de l’opération, une importante programmation sera mise en place, comprenant notamment des conférences, des visites commentées et des ateliers - ludiques pour les enfants et pour tous, autour de la photographie ou de la peinture de paysage.
articles conseillés
Peindre la banlieue
Peindre la banlieue
De Corot à Vlaminck, 1850-1950

En stock détails sur cet article