ISSY Flash
boutique pratique
16, rue Auguste Gervais
92130, Issy-Les-Moulineaux
FRANCE

Tel: 01 41 23 83 60
Fax : 01 41 23 83 66
www.boutique.musee-issy.fr

Horaires de la boutique :
  • Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
  • Samedi et dimanche : de 14h à 18h
  • Juillet : du mercredi au dimanche : de 13h à 18h
  • Fermé le lundi, au mois d’août et les jours fériés
boutique Issy Media
Informations Issy Media Newsletter Issy Media
Inscrivez vous à notre newsletter et recevez nos actualités ainsi que les offres de notre boutique :
Inscription Désinscription
 Email :

Exposition du 13/12/2017 au 20/05/2018
En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d’années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l’atelier d’un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.
Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l’expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C’est en particulier à lui qu’est confiée la tâche d’achever la mythique Porte de l’Enfer en 1917. Jusqu’à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l’un des principaux lieux d’activité du Musée Rodin.
A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au musée, ce fonds d’un réel intérêt comprend en particulier des photographies anciennes (certaines assez rares), une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont une statue Celle qui fut la belle Heaulmière, un buste de Camille Claudel et une tête d’un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant). 
L’ensemble est présenté au côté d’une sélection d’œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L’exposition a en effet bénéficié de l’aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l’accès à ses archives et à ses réserves. Toutes les époques de la création rodinienne sont représentées, depuis L’Homme au nez cassé, sa première œuvre refusée au Salon de 1865, jusqu’à la tête d’Hanako, la danseuse et actrice japonaise qui viendra donner un nouvel élan à sa créativité en 1907.
L’exposition permet aussi de s’arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en oeuvre) mais surtout sur le plan esthétique (car il suppose une grande familiarité avec l’œuvre de l’auteur).
L’exposition, qui a reçu le label du Centenaire Auguste Rodin, se déroule du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018 et est ainsi la dernière manifestation de cette année consacrée à une des figures les plus indépendantes du monde de l’art.
Elle s’accompagne d’une riche programmation ponctuée d’un cycle de conférences mensuelles et rehaussée de manifestations relevant d’autres champs artistiques, telle la projection de films (le Rodin de Jacques Doillon parmi d’autres, plus documentaires)

Légende : Auguste Rodin, "Le baiser"
Copie en plâtre d'un original en marbre
Don Papeloux, 1992. Honfleur, musée Eugène Boudin.
Inv. 992.9.1
Photo : Illustria